Eau citronnée, foie et détox

Il est bien connu que consommer du jus de citron est bon pour le foie car il « détoxifie ».

Je vais écrire cet article en trois points afin d’analyser cette idée reçue :
1 – Le rôle du foie dans l’organisme
2 – Le concept de détoxification
3 – Les réels effet du jus de citron sur la santé hépatique

____________________

Envie d’apprendre à construire votre propre programme et votre diète personnalisée ?
Découvrez comment progresser en fonction de votre morphologie et sans reproduire les erreurs les plus courantes :

____________________

1 – Le rôle du foie dans l’organisme

Le foie est souvent vu comme un filtre qui permet de faire passer ou non les éléments ingérés dans l’organisme.
Voir le foie comme un filtre est en vérité tout à fait simpliste.
Tout d’abord, après passage dans l’estomac, le bol alimentaire passe dans les intestins, mais avant, il subit différentes transformations, opérées par le pancréas et le foie.
Le suc pancréatique réduits les glucides en molécules simples, les lipides sont également divisés, et les protéines sont réduites en acides aminés.
La bile, sécrétée par le foie, divise à nouveau les molécules de lipides.
Le suc intestinal va terminer ce processus de transformation.
C’est alors que les molécules présentes dans l’intestin pourront être absorbées par l’organisme, à travers les villositées de celles-ci.
Le reste du bol alimentaire sera évacué par le gros intestins.

Vous l’aurez compris : pour reprendre l’expression utilisée dans la vidéo du Pharmachien sur la détox du foie, le foie n’est pas un filtre, mais une véritable usine de transformation.

Après passage dans le sang, certaines molécules reviennent vers le foie : les molécules de glucides viennent remplir les stocks de glycogène hépatique.
Des acides aminés viennent également vers le foie.

2 – Le concept de détoxification

Le terme « détoxification » signifie débarrasser le corps des toxines. Or, la présence de toxines dans l’organisme concerne des personnes très malades et les personnes présentant une addiction aux drogues, tabac et alcool.

Il s’agit du même genre de confusion que lorsque l’on parle d’acidification corporelle (l’acidose est une maladie très grave). Voir cet article : L’équilibre acide-base

Le terme de « détox » aurait du sens s’il signifiait simplement aider le foie à accomplir son rôle de transformation des éléments ingérés, afin de garder une bonne santé hépatique.

En d’autres termes : améliorer la production de la bile, alléger la digestion et contrer les effets néfastes d’une alimentation trop riche. On est loin de la signification du terme « détoxification » !

Malheureusement, beaucoup d’industries nous vendent des produits en utilisant la peur : « attention, ton corps est toxique !! Vite il faut le nettoyer avec notre super thé détox ou sinon tu auras un corps plein de trucs dégueu dedans ! » (Mais quoi exactement ? On ne sait pas trop. Des toxines peut-être ? Ben pas vraiment, puisque que ça ne concerne qu’une partie de la population en très mauvaise santé.)

3 – Les réels effet du jus de citron sur la santé hépatique

Le jus de citron ne sert pas à « détoxifier », vous l’aurez bien compris.

En revanche, il possède deux effets notables sur la santé hépatique :
– il booste la production de bile
– il protège des effets du stress oxydatif induit par l’exercice (Lemon flavonoid, eriocitrin, suppresses exercise-induced oxidative damage in rat liver)

Conclusion : comment prendre soin de son foie au quotidien ?

– Vous pouvez boire un jus de citron dilué pour améliorer la production de bile
– Ne manger pas trop gras : les lipides ralentissent la digestion. Attention toutefois à consommer un minimum de 1g de lipides par kg de poids de corps (par exemple 70g de lipides si je pèse 70kg). Note du 17/12/19 : il semble que la recommandation de 1g/kg de poids de corps ne soit pas une base valable, puisque chaque organisme a ses besoins spécifiques. En revanche cette recommandation appuie sur le fait qu’il est important d’avoir un bon équilibre entre chaque macronutriment afin d’optimiser sa santé.
– Limitez votre consommation d’alcool.
– Consommez au moins 3 tasses de café, pour réduire le risque de maladie hépatique (hépatite, cancer du foie, cirrhose…) lié à l’alimentation et/ou à la consommation d’alcool. Le café décaféiné présente les mêmes bienfaits sans les effets parfois négatifs que peut apporter la caféine (mauvaise digestion, nervosité…)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.