Éradiquez vos poignées d’amour

Si vous stockez du gras au niveau de la ceinture abdominale, il s’agit très certainement d’un problème lié à l’insuline.

Lorsque nous mangeons des glucides, de l’insuline est secrétée afin de faire rentrer le glucose dans les cellules. lorsqu’elle est élevée, cette hormone va agir comme un messager qui va dire aux graisses de se stocker en priorité vers le ventre et les hanches, ce qui forme ces fameuses poignées d’amour.

Dans cet article vous apprendrez à gérer votre insuline, de sorte à l’empêcher de dire aux acides gras de venir s’installer là où on ne veut pas !

1 – Connaissez l’index insulinique de vos aliments

L’index insulinique (II) d’un aliment fait référence à la la production d’insuline induite par cet aliment. Proche de l’indexe glycémique, il se mesure en fonction de l’élévation de l’insuline dans le sang.

L’index glycémique (IG) lui mesure l’élévation du glucose dans le sang après digestion d’un aliment.  Plus cet indice est élevé, plus cela signifie que les glucides seront digérés rapidement, ce qui provoque un pic d’insuline.

Les aliments à index insulinique haut sont :

  • les aliments à IG haut (sucre, riz blanc…)
  • les produits laitiers
  • la protéine en poudre

Qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

Il faut privilégier les sources de glucides à IG bas tels que les céréales, les légumes, légumineuses, riz complet / basmati, fruits riches en fibres.

Devez-vous avoir peur des shakes de protéines ?

Sans rentrer dans le détail : non. Continuez d’en consommer s’ils sont pour vous une source de protéine pratique (notamment autour de l’entraînement).

____________________

Envie d’apprendre à construire votre propre programme et votre diète personnalisée ?
Découvrez comment progresser en fonction de votre morphologie et sans reproduire les erreurs les plus courantes :

____________________

2 – Soulevez de la fonte

La musculation est un sport qui permet d’augmenter la sensibilité à l’insuline de manière très efficace. Le corps aura besoin d’une production d’insuline moins importante pour diminuer le sucre sanguin, donc les pics d’insuline seront plus difficile à provoquer. Privilégiez les exercices polyarticulaires comme le squat, le soulevé de terre, les développés et tirages (verticaux et horizontaux), ainsi que les exercices d’haltérophilie (épaulé jeté, arraché).

3 – Commencez tous vos repas par les protéines

La qualité d’un repas ne va pas seulement dépendre de l’index glycémique des aliments, mais de l’ensemble des aliments ainsi que l’ordre dans lequel ils sont ingérés. Par exemple, les protéines ralentissent l’assimilation des glucides, par conséquent consommer des protéines avec des aliments à index glycémique élevé baissera l’index glycémique général du repas et ne provoquera donc pas nécessairement de pic d’insuline.

Dans tous les cas, commencez votre repas en mangeant vos protéines, qu’il s’agisse de viande, d’oeufs, de protéines végétales, etc, et terminez de préférence par les glucides.

4 – Prenez de l’huile de poisson

Pour augmenter la sensibilité à l’insuline d’une part et aider à faire fondre les stocks de gras abdominal, tout en profitant bien sûr des nombreux effets positifs sur la santé des oméga 3 (santé cognitive, cardio-vasculaire, etc…), consommez des gélules d’huile de poisson, ou bien du poisson gras (au moins 3x par semaine, le mieux étant chaque jour), en privilégiant les sardines, maquereaux et harengs.

5 – Misez sur les bons compléments alimentaires

Les compléments alimentaires qui ont faire leurs preuves concernant la sensibilité à l’insuline et le destockage des graisses :

• Chrome (régule la sécrétion d’insuline)

• Thé vert (régule la sécrétion d’insuline et augmente la thermogénèse, permettant au corps de brûler plus calories au repos)

• Zinc (régule la sécrétion d’insuline)

• Magnésium (régule la sécrétion d’insuline)

• Cyanidin 3-Glucoside (augmente l’oxydation des graisses, dirige les nutriment préférentiellement vers les muscles en contrôlant l’insuline et empêche le stockage vers les réserves graisseuse)

• Yohimbine Hcl (destocke le gras au niveau de la ceinture abdominale en inhibant les récepteurs alpha-2 adrenergic) *

(* « Yohimbine is a potent alpha-2 adrenergic antagonist. Antagonizing (or blocking) these receptors enhances lipolysis in areas that are otherwise resistant to fat loss. In other words, yohimbine decreases fat mass specifically in those stubborn areas that are dense with A2 receptors.

A2 receptors are predominantly found in three main trouble areas when it comes to fat loss: the lower body, abdominal area, and the lower back. Yohimbine attacks fat specifically in these « hard to reach » spots. » – source : biotest.t-nation.com)

 

Mes suggestions :

 

Zen Shape

Chrome, thé vert, cétones de framboises et extraits de graines de mangue africaine

achetez maintenant

 

PM

contient vitamines, minéraux (dont zinc et magnésium), antioxydants, oméga 3, extraits de fruits et plantes

achetez maintenant

 

Indigo-3G *

Cyanidin 3-Glucoside

achetez maintenant

 

Hot-Rox® Extreme *

Forskoline et Yohimbine Hcl

achetez maintenant

 

(* liens non sponsorisés)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.